Diplômée des Arts Plastiques en 2016, Laurence Limbour vit et travaille à Rennes.

Véritable pierre angulaire de ses productions, les matériaux organiques qu’elle utilise témoignent de son approche sensorielle et de sa démarche intuitive. Par une chorégraphie des yeux, des mains et de la pensée, elle interroge la temporalité de notre monde et développe un vocabulaire formel et chromatique singulier, dans une esthétique du reste et de la perte.

Sauvés d’une déchéance certaine, ces matériaux portent en effet, en eux, la trace du vivant. Manipulés avec délicatesse et respect, dans la conscience de leur provenance, ils entrent dans un long et patient processus de métamorphose propre à satisfaire cette artiste, très critique à l’égard d’une société qu’elle considère trop happée par l’immédiateté, l’instantanéité et la productivité.

Les cheveux constituent son matériau de prédilection. Dans un entrelacs de temporalités, les petites histoires se mêlent, viennent assaillir les grandes, et prennent corps dans des formes suspendues. Ces ponctuations, aux multiples couleurs et subtiles nuances, captent la lumière pour mieux faire vibrer cette matière temps et nous laissent entrevoir l’immanence d’un autre possible.

Son travail est également pour elle, l’occasion d’interroger le sens de ce point de basculement entre attraction et répulsion, en nous renvoyant à l’imaginaire de la matière qu’il soit individuel ou collectif.

Expositions

Septembre 2016

HYBISCUS #2, Galerie Art & Essai, Rennes
Exposition collective

Voir le dossier de Presse (PDF)

Mars 2015

COGITO RÊVEUR, Espace M, Rennes
Exposition individuelle